Naissance d’une baignoire

L’acier émaillé – la combinaison spécifique du verre et de l’acier est une longue tradition chez Kaldewei. Mais c’est aussi devenu une véritable passion dans laquelle l’entreprise s’engage depuis quatre générations. Au cours de ses 100 ans d’histoire, le fabricant de salles de bain n’a cessé de révolutionner ce matériau et son processus de fabrication. Pour un résultat exceptionnel : l’acier émaillé est aujourd’hui un matériau de haute technologie apprécié dans le monde entier. Kaldewei illustre clairement comment les objets uniques de la culture moderne de la salle de bain sont créés à partir de l’acier solide et de l’émail supérieur.

De la matière première à l’émail

Borax californien, feldspath scandinave, quartz, soude : ces matières premières naturelles composent l’émail depuis des millénaires. Kaldewei n’a cessé d’améliorer la recette et est aujourd’hui le seul fabricant de salles de bain à produire lui-même son émail à partir de sa propre masse fondue – conformément à une recette tenue secrète.

Dans les fours à tambour chauffés à environ 1 300 °C, un verre fondu incandescent est obtenu à partir d’un mélange de matières premières puis trempé dans l’eau froide. Il se brise alors en fins granulés de verre – la fritte d’émail. Cette dernière est travaillée avec de l’eau et des colorants dans le broyeur et transformée en barbotine d’émail pulvérisable.

L’ébauche de baignoire en titane

Pour l’ébauche de baignoire, Kaldewei utilise exclusivement un acier d’excellente qualité, qui doit être à la fois emboutissable, et donc malléable, mais également bien se prêter à l’émaillage. Au cours d’une première étape, l’ébauche en titane micro-allié est emboutie dans sa forme finale sur une presse à baignoire à une pression allant jusqu’à 1 200 tonnes. Au cours de l’opération suivante, en partie entièrement automatisée, l’orifice d’écoulement et le trop-plein sont perforés et les attaches de mise à la terre et de transport ainsi que les cames destinées à la fixation ultérieure des pieds sont soudées. Les alésages, par exemple pour les poignées, la robinetterie ou les buses balnéo sont percés individuellement au laser.

Acier émaillé : une liaison pour l’éternité

Il convient ensuite de lier définitivement l’acier et l’émail. L’émail de base est ainsi appliqué à l’aide de robots de pulvérisation sur l’ébauche de la baignoire et cuit au à environ 850 °C. Une liaison moléculaire mécaniquement indissociable se forme alors entre l’acier et l’émail et protège tout le corps de la cuve. L’émaillage ultérieur confère au produit son aspect et son toucher particuliers ainsi que la résistance caractéristique de Kaldewei. La liaison entre les deux matériaux que sont l’acier et l’émail est alors parfaite, tout comme la finition de la baignoire, de la surface de douche ou de la vasque.

La promesse de qualité Kaldewei

Avant de quitter l’usine Kaldewei, une baignoire est soumise à un soigneux contrôle qualité, et n’est mise sur le marché que si elle passe ce test avec succès. Ce contrôle s’applique à toutes les baignoires, surfaces de douches et vasques, sans exception. Cette exigence de qualité élevée est soulignée par la garantie de 30 ans sur les matériaux de Kaldewei. Grâce à l’utilisation de matières premières naturelles, les solutions de salle de bain Kaldewei sont en outre entièrement recyclables à l’issue de leur durée de vie. Et qui sait peut-être prêtes à donner naissance à une nouvelle baignoire Kaldewei.

 

Source : Franz Kaldewei GmbH & Co. KG. Merci, en cas de publication, de bien vouloir nous adresser un exemplaire justificatif.

Texte
docx  |  2 Mo
Toutes les photos
zip  |  34 Mo
< DIN A4
4 Mo

Les matières premières destinées à la fabrication de l’émail proviennent de six continents.

Source: © KALDEWEI/Evelyn Dragan  |  5_1_Kaldewei_Raw_Materials.jpg

< DIN A4
7 Mo

Taraudage de la fonte d'émail Kaldewei : un verre fondu incandescent est trempé dans l’eau froide.

Source: © KALDEWEI/Evelyn Dragan  |  5_2_Kaldewei_Melting_Furnace.jpg

< DIN A4
5 Mo

La fritte d'émail – composée de granulés de verre – est ensuite transformée en barbotine d'émail pulvérisable.

Source: © KALDEWEI/Evelyn Dragan  |  5_3_Kaldewei_Enamel_Frit.jpg

< DIN A4
6 Mo

Les baignoires Kaldewei sont mises en forme à partir d’une seule plaque d'acier à une pression pouvant atteindre jusqu’à 1 200 tonnes.

Source: © KALDEWEI/Evelyn Dragan  |  5_4_Kaldewei_Bathtub_Press.jpg

> DIN A4
6 Mo

Les robots de pulvérisation appliquent la barbotine d'émail sur les baignoires.

Source: © KALDEWEI/Evelyn Dragan  |  5_5_Kaldewei_Enamelling.jpg

< DIN A4
2 Mo

L'émail est cuit à 850° dans les fours en U Kaldewei.

Source: © KALDEWEI  |  5_6_Kaldewei_Enamel_Furnace.jpg

< DIN A4
4 Mo

Chaque baignoire, chaque surface de douche et chaque vasque, sans exception, sont soumises à un soigneux contrôle qualité, et ne sont mises sur le marché que si elles passent ce test avec succès.

Source: © KALDEWEI/Evelyn Dragan  |  5_7_Kaldewei_Quality_Promise.jpg