« Il n’y a pas d’alternative à long terme à la construction durable »

KALDEWEI, Ahlen, novembre 2020 – Kaldewei et InteriorPark. s’engagent conjointement en faveur des produits et de la construction durables. Le fabricant de salles de bain haut de gamme et la plus grande plateforme dédiée à l’architecture d’intérieur durable et au design recyclable poursuivent un objectif commun : remplacer le plastique dans les intérieurs par des matériaux aussi naturels que possible. Dans un entretien, Tina Kammer, architecte et co-fondatrice d’InteriorPark., répond à des questions sur les progrès, les défis et les approches de la construction durable. 

Madame Kammer, depuis plus de 30 ans vous défendez, en tant qu’architecte d’InteriorPark., les matériaux naturels et durables et le design de qualité. Quels sont vos critères lors du choix de vos partenaires et des marques présentées sur votre site Internet ?
Lors du choix de nos partenaires, nous étudions plusieurs aspects tels que l’origine des ressources et la manière dont elles sont traitées. Nous examinons par ailleurs les points suivants : Des matériaux naturels ou recyclés sont-ils utilisés ? Quelle est la recyclabilité des produits et le circuit est-il véritablement fermé ? Où et par qui les produits sont-ils fabriqués ? Comment la production est-elle organisée du point de vue environnemental ? L’entreprise intègre-t-elle d’autres aspects sociaux dans sa démarche ? Enfin, une entreprise doit dégager une impression d’authenticité et de transparence. Certains textes marketing sont merveilleusement formulés mais ne contiennent aucun message sérieux sur la durabilité. 

Pourquoi est-il selon vous important d’opter pour des matériaux durables lors d’une construction neuve ou d’une rénovation ?

L’industrie de la construction est responsable d’environ un tiers des ressources naturelles consommées dans le monde, et présente à cet égard un potentiel considérable. À long terme, nous n’aurons pas d’autre alternative que la durabilité lors du choix de nos matériaux, car nous ne pourrons plus nous permettre de consommer comme nous le faisons actuellement. Les matériaux durables améliorent considérablement la qualité de l’air des espaces intérieurs, ce qui constitue un avantage concret pour les consommateurs finaux. Dans le secteur professionnel, cet aspect concerne également les entreprises et les employeurs, car un environnement sain favorise le bien-être, la concentration et la créativité des occupants tout en réduisant les arrêts maladie. 


On utilise encore trop de matières plastiques dans la salle de bain. Les emballages des shampoings, des gels douche, des dentifrices, etc. sont souvent incriminés. Mais les solutions de salle de bain elles-mêmes représentent cependant un problème souvent ignoré. Quels sont les matériaux qui polluent l’environnement et lesquels recommanderiez-vous pour une conception de salle de bain esthétique et durable ?

Il est difficile d’apporter une réponse générale à cette question. Si par exemple une baignoire est fabriquée dans un type de plastique entièrement transformé et donc réacheminable dans le circuit, pourquoi pas. L’acier émaillé est un matériau recyclable et par conséquent durable. Le circuit des matériaux doit toutefois être fermé pour que cet aspect positif soit effectif. 
Les emballages et composants des produits sanitaires sont très problématiques car non seulement les emballages sont en plastique, mais les produits eux-mêmes contiennent souvent des microplastiques que l’on trouve désormais souvent dans les régions les plus reculées de la planète, y compris en haute mer. Les produits sanitaires durables s’orientent vers des savons solides dont les principes actifs peuvent être conditionnés de manière durable sans eau.

Les solutions de salle de bain en acrylique ne sont que partiellement recyclables. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de clients et responsables de projet optent pour l’acier émaillé, un matériau particulièrement durable. Quels sont selon vous les avantages des douches, baignoires et vasques en acier émaillé ?
Les solutions de salle de bain en acier émaillé offrent une qualité élevée, se nettoient facilement et ont une longue durée de vie. Après une première utilisation, le matériau peut être fondu et retransformé en un élément de salle de bain de qualité identique. Il est important de fermer le circuit et de s’assurer que cet aspect durable est effectivement mis en œuvre, et donc garanti au niveau logistique et pris en compte dans le modèle d'affaires. Cette mise en œuvre représente un défi de taille pour de nombreuses entreprises.

La société est-elle selon vous prête à s’orienter plus fortement vers des solutions durables, en particulier dans le secteur de la construction ? Existe-t-il une tendance ?
Il y en a une. Sans aucun doute. Mais cette tendance se propage lentement. Les incitations au choix de solutions durables, y compris de la part des milieux politiques, sont encore trop limitées. Une contrepartie doit être garantie aux clients qui optent pour un investissement initial plus élevé qui sera amorti à moyen terme pendant la durée d’utilisation.

Que pensez-vous de la sensibilisation des consommateurs aux solutions de salle de bain durable ? Avez-vous le sentiment qu’un travail d’information suffisant a déjà été mené dans ce domaine ?
« Avant leur décision d’achat, il n’est pas simple pour les clients d’étudier toutes les alternatives possibles puis de faire le bon choix. Tous les acteurs du marché doivent poursuivre leur travail d’information dans ce domaine. En collaboration avec nos partenaires, nous aidons les consommateurs à s’orienter dans la pléthore de produits proposés. La durabilité et l’esthétique font très bon ménage ! 

Qu’est-ce qui retient selon vous les consommateurs d’investir dans une construction durable ? Et quels arguments en faveur des alternatives durables doivent-ils retenir lors de leur décision ?

Les consommateurs construisent généralement pour eux et pour leur famille. Des subventions publiques sont accordées dans certains domaines. L’effet d’une construction durable se ressentira très bien à l’intérieur, car la qualité de l’air est sensiblement améliorée. Tout ce qui nous entoure s’évapore. Or de très nombreuses émissions s’accumulent dans l’air ambiant. Plus ces émissions sont faibles et non toxiques, plus nous nous sentons bien et préservons notre santé.

Projetons-nous dans 20 ans : Comment imaginez-vous la construction et la conception des futurs bâtiments et équipements ?
Bonne question ! Nous imaginons des bâtiments construits de manière à pouvoir être démontés en différentes pièces puis réintégrés dans le circuit. Un bâtiment constitue ainsi une sorte d’entrepôt de matériaux. Il en va de même pour les objets d’aménagement. N'oublions pas non plus qu’à l’avenir, espérons-le, nous n’aurons plus à acheter autant de choses mais pourrons opter pour leur location. Le fabricant se chargera ainsi si besoin de leur entretien et, si elles se cassent ou arrivent en fin de vie, les réacheminera dans le circuit pour qu’elles soient remplacées par de nouveaux produits.
 
Source : Franz Kaldewei GmbH & Co. KG. Merci, en cas de publication, de bien vouloir nous adresser un exemplaire justificatif.

Texte
docx  |  451 Ko
Toutes les photos
zip  |  5 Mo
1_Tina_Kammer_InteriorPark.

4 Mo

Tina Kammer est directrice générale et fondatrice d’InteriorPark., la plus grande plateforme dédiée à l’architecture d’intérieur durable et au design recyclable. InteriorPark. soutient les conceptions durables et s’engage en faveur d’un nouveau mode de pensée dans l’architecture.

1_Tina_Kammer_InteriorPark.

2_Kaldewei_solutions_de_salles_de_bain_en_acier_émaillé

2 Mo

Les solutions de salle de bain en acier émaillé offrent une qualité élevée, se nettoient facilement et ont une longue durée de vie. Après une première utilisation, le matériau peut être fondu et retransformé en un élément de salle de bain de qualité identique.

2_Kaldewei_solutions_de_salles_de_bain_en_acier_émaillé