« Chaque joint est un joint de trop ». Les receveurs de douche émaillés remplacent les espaces de douche carrelés dans le milieu hospitalier

Le groupe Asklepios est l'une des plus grandes entreprises du secteur allemand de la santé, et possède actuellement plus 150 établissements de santé situés en Allemagne et à l'étranger, soit environ 26 500 lits et plus de 45 000 salariés. Cet exploitant hospitalier ne répond pas uniquement à sa responsabilité sociale par le biais de sa mission première dans le domaine des soins de santé : le Green Hospital Program initié en 2010 par Asklepios a donné naissance à la première alliance complète pour l'environnement, la prévention médicale et le développement durable. Cliniques, médecins, experts et entreprises partenaires œuvrent, dans le cadre de cette initiative d'avenir, au développement de solutions propices à un hôpital « vert ». Membre du programme, Kaldewei équipe actuellement, dans le cadre du projet de recherche « Greening the Patient Room – La chambre de patient du futur », une chambre témoin de la clinique privée Asklepios St. Wolfgang (Bad Griesbach) d’un receveur de douche émaillé Xetis à écoulement mural intégré. Le receveur a pour ce projet été doté de la finition de surface antidérapante Kaldewei Secure Plus. L'ingénieur diplômé Michael Scherer, responsable de projet senior au sein de la division Architecture et Construction du groupe Asklepios, présente les avantages des receveurs de douche de plain-pied en acier émaillé Kaldewei.

Monsieur Scherer, pour quelle raison le développement durable est-il aussi important pour le groupe Asklepios ?

Michael Scherer : « Le développement durable est, comme pour toutes les entreprises industrielles, un sujet très important pour les hôpitaux. Ceci s'explique d'une part par la question de la responsabilité sociale. Nous devons préserver les ressources dont nous disposons. D'un autre côté, nous devons également répondre à des exigences économiques : des processus entraînant des dommages importants pour l'environnement se produisent chaque jour à l'hôpital, à commencer par les opérations de nettoyage. L'hygiène est omniprésente à l'hôpital, mais les désinfectants chimiques sont à la fois nocifs pour l'environnement et onéreux. Ils endommagent par ailleurs certaines surfaces et risquent ainsi de détruire rapidement des produits. Nous avons besoin d'équipements ou de surfaces à la fois hygiéniques et résistants au nettoyage, et qui ne nécessitent pas trop de produits chimiques. »

De quels matériaux avez-vous jusqu'ici fait l'expérience ?

Michael Scherer : « Nous utilisons actuellement encore essentiellement des carrelages classiques dans les chambres des patients. Les nombreux joints de ces derniers présentent toutefois un inconvénient. Dans les espaces de douche, les joints constituent le problème dans 85 pourcent des cas : ils présentent rapidement des défauts d'hygiène et nécessitent par conséquent un nettoyage intensif. Le joint et l'hygiène ne font pas bon ménage. Nos équipes de nettoyage nous demandent depuis longtemps de limiter au maximum la présence de joints dans les espaces de douche, en raison des problèmes qu'ils occasionnent lors du nettoyage. Les joints perdent par ailleurs souvent leur étanchéité, provoquant ainsi des dommages liés à la pénétration d'humidité. Ce problème vient par exemple de survenir dans l'un de nos hôpitaux. Le carrelage des espaces de douche s'est cassé, entraînant la pénétration d'humidité dans le sol, et les sols humides ont corrodé les conduites de chauffage. Des dommages considérables sont apparus – aussi bien du point de vue architectural qu'économique. Mon principe est le suivant : chaque joint est un joint de trop. Plus aucun espace de douche carrelé ne sera créé sous ma responsabilité. »

Qu'implique, pour le milieu hospitalier, l'apparition de tels dommages liés à un carrelage défectueux »

Michael Scherer : « Les espaces de douches endommagés doivent être remplacés sans interruption de l'activité hospitalière, avec tous les inconvénients que cela entraîne. Les chambres de patients concernées sont inutilisables pendant un ou deux jours, le tout occasionnant bien sûr des frais importants. Les mesures d'assainissement de l'hôpital sont généralement mises en œuvre tous les 30 ans, ce qui pose problème pour les espaces carrelés. Notre approche consiste par conséquent davantage à investir dans une solution de qualité supérieure, sans joints, et beaucoup plus durable sur le long terme. La garantie de 30 ans accordée sur l'acier émaillé Kaldewei constitue à cet effet un petit "plus". »

Selon vous, rien ne vaut par conséquent les receveurs de douche émaillés ?

Michael Scherer : « Nous veillons à présent à concevoir des espaces de douche présentant un minimum de joints. Les receveurs de douche émaillés de Kaldewei nous sont très utiles dans cette démarche : l'acier émaillé est résistant au nettoyage, hygiénique et stable. Les receveurs de douche émaillés de Kaldewei sont parfaitement accessibles aux personnes à mobilité réduite et disponibles dans de grandes dimensions. Nous avons par exemple intégré à Bad Griesbach le modèle Kaldewei Xetis avec écoulement mural en dimension 1 x 1 mètre. Une vaste surface sans joints accessible avec un déambulateur est ainsi créée, et un tabouret peut si besoin y être intégré. L'évacuation dans le mur constitue selon moi une idée à la fois très innovante et hygiénique. Son association avec l'excellent acier émaillé en fait un produit unique sur le marché. »

Qu'est-ce qui vous a séduit dans la finition de surface antidérapante Kaldewei Secure Plus ?

Michael Scherer : « Le risque de glissement des patients dans l'espace de douche humide est bien entendu très élevé et doit impérativement être évité en milieu hospitalier. Je travaille dans ce secteur depuis 13 ans et nous avons déjà déploré beaucoup de chutes entraînant de graves blessures. Une surface antidérapante conforme à la directive R10B et hygiénique renforce fortement la sécurité. L'offre du marché dans ce secteur est très mince, et Kaldewei a développé un produit adapté. »

Quelle est votre expérience de l'installation des receveurs de douche Kaldewei ?

Michael Scherer : « J'ai déjà installé moi-même des receveurs de douche Kaldewei. Nos expériences sont très positives, tout s'est déroulé comme prévu. Les systèmes de montage de Kaldewei offrent un véritable « plus ». Ils sont adaptés au produit et fonctionnent parfaitement. Avoir affaire à un seul et même fournisseur est important pour nous, notamment en ce qui concerne la garantie. Si plusieurs fabricants sont impliqués, tout le monde se rejette la faute en cas de problème. Ce risque est exclu si le produit est associé au système d'installation adapté. »

Quelle tendance se dessine selon vous dans le secteur de l'aménagement des hôpitaux ?

Michael Scherer : « Pour ce qui est des espaces de douche, je ne suis plus favorable aux surfaces carrelées depuis les dommages que j'ai précédemment évoqués. Le receveur de douche sans joints, de plain-pied et équipé d'un écoulement mural constitue selon moi le produit de l'avenir. Et s'il est fabriqué dans un matériau qui présente les propriétés d'hygiène nécessaires, on frôle alors la perfection. »

Source: Franz Kaldewei GmbH & Co. KG. Prière, en cas de publication, de bien vouloir nous adresser un exemplaire justificatif.

Kaldewei Interview Asklepios FR
doc  |  1 Mo
Interview Asklepios
zip  |  12 Mo
< DIN A4
4 Mo

Michael Scherer, ingénieur diplômé du groupe Asklepios, teste, dans le cadre du projet de recherche « Greening the Patient Room », différents produits d'entreprises partenaires du Green Hospital Program, dans les conditions réelles du milieu hospitalier. Il a eu plusieurs expériences malheureuses avec les espaces de douche carrelés : « Notre approche consiste par conséquent davantage à investir dans une solution de qualité supérieure, sans joints, et beaucoup plus durable sur le long terme », déclare Michael Scherer. Le receveur émaillé Xetis à finition de surface Secure Plus de Kaldewei l'a littéralement convaincu.

Source: ©by Petra A, Killick  |  1_Dipl.-Ing.jpg

> DIN A4
4 Mo

Le système composé du receveur émaillé Xetis, de l'écoulement mural intégré et du système de montage permet un agencement innovant dans les espaces de douche de plain-pied. Aucune évacuation ne vient empiéter sur la surface de douche sans joints, la technique disparaît dans le mur. La surface de Xetis en solide acier émaillé de Kaldewei est hygiénique, facile à nettoyer, et protège en outre des dommages liés à pénétration d’humidité – un avantage précieux par rapport aux autres matériaux, et plus particulièrement aux espaces de douche carrelés.

Source: © Kaldewei  |  2_Emaillierte_Duschfla__che_Xetis_von_Kaldewei.jpg

< DIN A4
2 Mo

Kaldewei Secure Plus, est la première finition de surface anti-dérapante intégrale et presque invisible conçue pour les receveurs de douche émaillés. Le TÜV Rheinland confirme que Secure Plus de Kaldewei présente des qualités antidérapantes correspondant au groupe B pour les zones humides pieds nus (DIN 51097) et au groupe R10 pour les locaux et les zones de travail à risque accru de glissement (DIN 51130).

Source: © Kaldewei  |  3_Rutschhemmende_Oberfla__chenvergu__tung_Kaldewei_Secure_Plus.jpg