« Aucun compromis »

Meubles, lampes ou packaging : Arik Levy maîtrise les secteurs du design les plus variés et s’est forgé une renommée internationale en tant qu’artiste, monteur, réalisateur et photographe. Né à Tel Aviv, cet artiste international aux talents multiples vit et travaille depuis des années à Paris. Il a récemment étroitement collaboré avec Kaldewei dans le cadre de l’extension du segment haut de gamme « Meisterstücke ». Une collection exceptionnelle composée de la baignoire et du lavabo Meisterstück Emerso a ainsi vu le jour. Au cours d’une interview, ce designer polyvalent parle de l’idée d’agencement de l’ensemble, de la collaboration avec Kaldewei et de la difficulté consistant à conférer une nouvelle forme à l’acier émaillé.

Monsieur Levy, quelle est l’idée fondatrice de la collection Meisterstücke de Kaldewei ?


Arik Levy : « La collection, qui se compose d’une baignoire et d’un lavabo assorti, a une visée structurale claire. La priorité est ainsi donnée à l’ergonomie et au confort d’utilisation. Le concept de design s’inspire du mouvement de l’eau ; non pas toutefois de la contemplation de ce mouvement, mais de la sensation qu’il procure : l’œil se promène au-dessus du rebord de la baignoire, qui semble se mouvoir de manière fluide d’une forme à une autre. Suivre cette forme de la main ou du regard génère une sensation d’immersion dans une baignoire. La modification de la surface se trouve même encore renforcée par la juxtaposition de la baignoire et du lavabo, entre lesquels apparaît une ligne d’eau imaginaire. »

Qu’est-ce qui, dans le design des objets du quotidien tels que la baignoire, est particulièrement important pour vous ? 

Arik Levy : « Le design consiste selon moi à améliorer le quotidien, que l’optimisation soit importante ou plus modeste, l’important est que cette optimisation existe. Les Meisterstücke que j’ai réalisés avec Kaldewei créent du confort. L’objectif est de procurer de la joie aux utilisateurs de la baignoire. C’est ce que j’appelle volontiers de l’ergonomie émotionnelle, cette manière dont le corps et l’esprit interagissent avec un produit. »

Comment s’est déroulée la collaboration avec Kaldewei ?

Arik Levy : « Kaldewei est un partenaire très agréable. Les Meisterstücke ne sont pas un projet que j’aurais pu mettre en œuvre seul avec mon équipe. Il s’agit vraiment d’un travail collectif. Nous avons pris le temps qui était nécessaire et nous sommes stimulés mutuellement. Car l’implantation d’un nouveau produit dans une production existante est particulièrement complexe. Les Meisterstücke de la collection Emerso résultent de la réflexion de nombreuses personnes qui ont planché sur le sujet. »

Avez-vous suivi avec Kaldewei un mot d’ordre commun pour la réalisation du projet ?

Arik Levy : « Aucun compromis. Telle est l’approche que nous avons suivie pour cette collection. Du point de vue de l’artiste, je ne souhaitais aucun compromis au niveau de la forme. Du point de vue du designer, j’avais conscience qu’une forme se doit également d’être fabriquée. Aucun compromis n’a par conséquent non plus été consenti dans ce domaine. Les Meisterstücke Emerso de Kaldewei représentent un projet exceptionnel car ils ont été motivés par le même souci de perfection, à la fois artistique et technique.

Qu’est-ce qui rend le travail de l’acier émaillé Kaldewei aussi unique ?

Arik Levy : « Par comparaison avec les autres matériaux avec lesquels je travaille, l’acier émaillé est plus solide, sa surface n’est pas poreuse. L’acier émaillé est totalement imbattable en matière de longévité. Quiconque réalise un objet dans ce matériau se donne la peine de fabriquer un produit parfait, construit pour durer. Ceci vaut aussi bien pour Kaldewei que pour moi. L’acier émaillé Kaldewei présente les qualités d’une surface idéale : qualité exceptionnelle, propriétés hygiéniques irréprochables, nettoyage ainsi et résistance extrême. La difficulté consiste à réaliser une surface en acier émaillé vrillée sur elle-même. Kaldewei relève parfaitement ce défi. Kaldewei m’a ainsi exactement fourni ce dont j’avais pour mon travail sur les Meisterstücke : une surface qui capte la lumière. Car le rebord de la lumière reflète la lumière de façon très particulière, chaque jour, chaque seconde. Il n’y a pas de symétrie, la forme n’est ainsi jamais ennuyeuse.

Quelle a été l’influence réciproque du design et du processus de fabrication lors de la réalisation des Meisterstücke ?


Arik Levy : « L’agencement de ces formes et de ces transitions très complexes est particulièrement délicat. En tant que designer, il n’est pas simple de produire un objet à partir de l’acier émaillé. Et en même temps, le matériau invite à réaliser de nouvelles choses. Pour les nouveaux Meisterstücke de Kaldewei, nous avons mis en forme l’acier jusqu’à la limite du techniquement possible et ainsi créé une nouvelle tension positive. Le résultat est tout simplement exceptionnel.*

Source : Franz Kaldewei GmbH & Co. KG.

5 Kaldewei PR Interview Levy
doc  |  3 Mo
5 Kaldewei PR Interview Levy
zip  |  17 Mo
< DIN A4
1 Mo

En collaboration avec le designer de renommée internationale Arik Levy, Kaldewei a ajouté deux nouveaux modèles à la gamme exclusive « Meisterstücke » : la baignoire Meisterstück Emerso et le lavabo Meisterstück Emerso. « De nombreux dessins, en dimension originale mais également à petite et moyenne échelles, ont été réalisés afin de ressentir la forme des nouveaux Meisterstücke et de pouvoir évaluer chacun de leurs angles », déclare Arik Levy à propos du processus de conception.

Source: © Kaldewei  |  5_1_KAL_Arik_Levy.jpg

< DIN A4
1 Mo

En s’inspirant du mouvement de l’eau, le célèbre designer Arik Levy (à gauche) a réalisé, en collaboration avec son collègue Jonathan Le Monnier, deux nouveaux Meisterstücke destinés au segment haut de gamme du même nom : une baignoire îlot entièrement émaillée dotée d’un rebord vrillé et le lavabo assorti, qui se caractérise par un façonnage inverse.

Source: © Kaldewei  |  5_2_KAL_Arik_Levy.jpg

< DIN A4
1 Mo

Sur les lignes de production de Kaldewei, les receveurs de douche et baignoires émaillés sont mis en forme sans soudure à partir d’une seule pièce de titane. Le bloc d’acier est ensuite revêtu du précieux émail et chauffé à env. 850 °C pour former l’acier émaillé Kaldewei. « Il est particulièrement étonnant de voir une pièce de métal plate devenir une forme », déclare Arik Levy à propos du processus de fabrication.

Source: © Kaldewei  |  5_3_KAL_Arik_Levy.jpg

< DIN A4
2 Mo
< DIN A4
1 Mo